SURF PREVENTION : Santé et Surf
Surf Prévention sur facebookSurf Prévention sur TwitterVidéos Surf Prévention sur VimeoVidéos Surf Prévention sur Youtube
Surf trip

Banzai Pipeline / North Shore / Oahu / Hawaii
Niveau requis : Pour surfeurs kamikazes.

Vaccinations : Mise à jour de la vaccination contre diphtérie, tétanos, poliomyélite. Pas d'autre vaccination obligatoire.

Hôpital le plus proche à 13 kilomètres
KAHUKU HOSPITAL
56117 PUALALEA STREET
KAHUKU, HI 96731.

Agrandir le plan

Quels sont les risques ?

 

SANTE

HYGIENE

EAU POTABLE

MALADIES

PALUDISME
Pas de paludisme à Hawaii donc pas de mesures préventives nécessaires. Absence de moustique de type anophèle à Hawaii . Cela n'empêche pas de contracter la maladie dans un autre pays et de la déclarer à Hawaii...

VIH
Ici comme partout dans le monde, sortez couverts !

AUTRES

SURF

VAGUES
Vague d'une puissance rare avec une lèvre très épaisse qui peut suffire à assommer un surfeur. Vague très intense mais relativement courte (environ 50 mètres): en général il y a la place pour un voire deux tubes et une seule figure. Le spectacle est garanti car la vague casse tout près de la plage. Plus c'est gros, plus ça casse loin: 1er reef, 2e reef, 3e reef à plus de 4 mètres... La meilleure direction pour la houle est Ouest, Nord-ouest. Attention au fort courant vers le large quand il y a plus de 2,50 mètres. On peut aussi partir sur la droite tubulaire de Backdoor idéale entre 2 et 3 mètres mais qui à tendance à saturer au-delà de cette taille alors que Pipeline tient la houle. Pour surfer Pipeline et Backdoor, l'engagement doit être total et le timing parfait, sinon c'est la sanction qui peut se solder par un accident grave. Cliquez pour voir les prévisions de vagues à Pipeline.

FONDS MARINS
Récif de lave parsemé d'anfractuosités et de protubérances où bon nombre de surfeurs se sont assommés ou coincés. La vague casse violemment dans moins d'un mètre d'eau et la mousse rebondit encore plus haut que la vague. Chaque année des surfeurs se blessent gravement ou se noient sur ce spot.

MONDE A L'EAU
Tout le monde veut se faire voir au même endroit au même moment (entre novembre et janvier), ce qui rend le spot très risqué même pour les meilleurs surfeurs .

LOCALISME
C'est à Pipeline que le localisme est le plus exacerbé et le plus médiatisé dans le monde du surf. Il y a un ordre et une hiérarchie à respecter pour espérer prendre une vague sans s'attirer les foudres du Pipeline Posse, du Wolfpack ou encore de Da Hui dont les black shorts se sont quand même assagis ces dernières années.

ENVIRONNEMENT

SOLEIL
N'oubliez pas crème solaire et lycras manches longues pour vous protéger du soleil.

CLIMAT
Grande stabilité des températures de jour comme de nuit tout au long de l'année. Il fait entre 20°C et 30°C selon la saison. Il ne faut pas croire qu'il fait tout le temps beau en hiver sur le North Shore: il y a des périodes de pluie mais les photographes attendent toujours le beau temps pour nous gratifier de belles images et nous faire rêver même les années où les beaux jours se comptent sur les doigts d'une main...

EAU (qualité, température)
L'eau est à environ 25°C toute l'année ce qui rend le port d'un maillot voire d'une combinaison de type springsuit largement suffisant.

POLLUTION

RISQUE SISMIQUE
Deux volcans qui n'ont plus d'activité sur l'île d'Oahu: Waianae et Koolau.

BESTIOLES

REQUINS
Plusieurs attaques de requins sur Oahu en 2008 mais pas d'accident mortel à déplorer.

MOUSTIQUES

DANS L'EAU

SUR TERRE

SECURITE

CRIMINALITE

SECURITE ROUTIERE
162 morts sur les routes hawaiiennes en 2006 dont la majorité a eu lieu sur Oahu qui est l'île la plus peuplée de l'archipel.

STABILITE POLITIQUE
Le nouveau président des Etats-Unis est un surfeur hawaiien ...

TERRORISME
Risque faible a priori mais n'oublions pas qu'Hawaii est le 50e état des Etats-Unis qui restent un pays menacé par le terrorisme.

video platformvideo managementvideo solutionsvideo player

Aritz Aranburu a réalisé la meilleure performance d'un surfeur basque à Pipeline lors du Billabong Pipeline Masters 2008.
Kalani Chapman, fin connaisseur de la vague, lors du Pipe Masters 2008.
Le local Danny Fuller au bottom turn sur un gros Pipe.
A Pipeline, plus on est de fous, moins on rit... ©Aquashot
Laurie Towner s'engouffre dans la gauche de Pipeline.
Qui sommes-nous ? - © Surf Prévention - Mentions légales - Une réalisation Webplanete.com